E-commerce, lancez-vous sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux et e-commerce pour les novices

Les réseaux sociaux deviennent un véritable moteur de vente de votre entreprise qu’elle soit une enseigne physique ou online. D’abord utilisés pour créer une communauté et réunir les fans de la marque, le social média  est maintenant adopté pour anticiper l’achat voire le déclencher.

La conséquence pour votre e-boutique  est d’une part l’afflux d’un nouveau trafic sur le site ou l’application en ligne et, d’autre part l’augmentation des ventes. E-commerçants, voici  comment débuter sur les réseaux sociaux.

Prenez le contrôle !

Votre e-commerce n’est pas encore sur les réseaux sociaux et souhaite maintenant s’y mettre. Il était temps ! Cela dit, ce n’est pas parce que votre marque ne dispose pas de réseaux sociaux gérés par votre entreprise qu’elle n’y est pas présente. Les internautes qui aiment votre marque ou encore vos collègues, ils ont probablement déjà envisagé de créer  un compte Facebook au nom de votre entreprise, ou peut-être existe-t-il déjà. Parfait, me direz-vous. Et bien non ! Pourquoi ? Il faudrait plusieurs dizaines de pages pour recenser toutes les raisons qui prouvent le côté gênant de cette création en dehors de tout contexte stratégique.

Prenons quelques exemples :

 

  • Duplication des comptes : imaginez cinq pages Facebook au nom de votre e-boutique gérer par cinq  personnes différentes qui ne connaissent pas forcément votre politique marketing et qui communiquent sur tout et n’importe quoi en dévoilant trop tôt des informations clés de votre business. Ca valait le coup de définir pendant des mois une stratégie web.

 

  • Publication de photos : publier des images qui ne reflètent  pas vraiment le standing de votre marque ou encore des vidéos de chats mignons  qui n’ont rien à faire là. Voilà, de quoi décrédibiliser en quelques secondes votre image de marque.

 

  • Les repost : un novice en marketing tombe souvent dans le piège du super repost qui à l’origine vient d’une autre marque. Oui, faites de la pub pour concurrent. Voilà de quoi décrédibiliser toute votre stratégie de communication !

Vous voulez que votre e-commerce se lance sur les réseaux alors faites du ménage, vérifiez où vous êtes déjà présent et demandez la fermeture des comptes non légitime. Pour ce faire, Google vous aidera à identifier les points de contact non désirés à évaluer voire à supprimer.

Définir la stratégie de positionnement réseaux de votre e-business

Bien choisir son placement, déterminez quels sont les réseaux où vous voulez être présent parce qu’ils sont appropriés à votre commerce.

 

  • Facebook : c’est le passage indispensable à tout e-commerce, c’est le réseau le plus utilisé, le plus populaire. Ce n’est cependant pas que pour cette raison qu’il faut s’y inscrire. L’internaute lambda va souvent chercher votre entreprise sur Facebook avant de visiter votre site corporate.

 

  • Twitter : il faut du contenu régulier, il est conseillé pour les entreprise qui participent à des salons, des conférences, ou celles qui ont de la matière et du contenu journalier à dévoiler. Attention toutefois à ne pas dupliquer un post Facebook ne doit pas tout le temps être relayé sur Twitter. Tout est question de ciblage, de segmentation.

 

  • Pinterest : ce réseau d’images, de picture marketing, s’adresse à des marques qui ont des photos, du contenus visuel (infographies, citations, vidéos…) dans les domaines de  l’architecture, de la cuisine, des vêtements, de l’entertainment avec un certain rapport à la mode, la tendance, le design. Si vous vendez des outils soyez innovant, si vous utilisez Pinterest une photo de votre atelier bricolage poussiéreux ne marchera pas. Le plus de ce réseau est l’introduction du nouveau bouton « acheter » qui permet comme son nom l’indique acheter vos objets directement sur le réseau

 

Les autres réseaux

Cherchez des réseaux qui paraissent moins évidents mais qui peuvent s’adapter à votre secteur, voici quelques exemples :

 

  • Hooz : pour les architectes les designers d’intérieurs, et  les cuisinistes

 

  • Snapchat : pour une entreprise qui souhaitent poster des codes promotion ou des vidéos un peu fun

 

  • You tube pour de la vidéo et les tutos.

 

  • Instagram : pour engager la marque au quoditien en postant des photos, en mettant en place des jeux concours.

Maintenant que vous êtes positionné, il y a encore quelques étapes à franchir : ouvrir vos comptes, les habiller (couverture, photo profil), et bien sûr poster selon une stratégie de publication prédéfinie, en fonction des heures de présence de la cible, des cibles qui diffère selon les réseaux, naturellement.

 

Il faut ensuite s’astreindre à publier selon ce calendier, le community management ne s’improvise pas. Il ne nécessite pas non plus la présence d’une personne dédiée tout le temps mais l’organisation en interne est primordiale, tout comme les réponses à apporter aux internautes qui prennent la parole sur ces différents médias sociaux que vous allez utiliser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *