Le « mobile friend » au top du référencement Google

Votre site Internet n’a plus la même position dans les résultats de recherche de Google ? C’est qu’il n’est certainement pas « Mobile-friendly ». Depuis le 21 avril 2015, le géant américain déploie en effet son nouveau moteur de recherche « mobile friendly », destiné à mettre en avant les sites Internet compatibles au mobile.

Device-Mockup-01---originalmockups

Place aux mobinautes. La navigation sur Internet explose sur mobiles et tablettes depuis quelques années, et cela n’a pas échappé à Google. Afin que les sites web soient compatibles avec les mobiles, la firme américaine lance son label « mobile-friendly », visible dans les résultats de recherche sur mobile. Plus encore, Google a décidé de faire de la compatibilité mobile un nouveau critère de pertinence dans son algorithme de recherche.

La compatibilité mobile selon Google

La part du mobile dans la recherche sur Internet est en pleine croissance, les consommateurs utilisent des appareils plus puissants et plus rapides, et naviguent plus facilement sur Internet avec leur outil tactile. Face à ce phénomène, Google considère que les sites Internet doivent s’adapter à chaque support. Il lance son nouvel algorithme « mobile friendly », qui met en avant les sites web adaptés aux tablettes et smartphones.

Certains sites Internet ont d’ores et déjà vu leur position bousculée dans les résultats de recherche remontés par Google sur mobile. Le nouvel algorithme analyse la compatibilité page par page et les sites web compatibles deviennent mieux classés sur le moteur de recherche.

L’optimisation des pages permet ainsi de gagner en visibilité, et d’augmenter le taux de conversion. La configuration en version mobile n’est certes pas obligatoire, mais les sites ne répondant pas au nouveau critère de compatibilité se verront fortement pénalisés dans les résultats de recherche.

Le m-commerce : un nouveau marché qui décolle

Le mobile devient au fur et à mesure un nouveau canal d’achat.  De plus en plus de consommateurs achètent via leur smartphone ou tablette, notamment grâce à l’évolution de l’expérience utilisateur sur ces appareils et la diversification des moyens de paiements. Aujourd’hui, 30% du trafic Internet mondial s’effectuent via smartphones et tablettes. Et avec ce chiffre en constante évolution, le mobile est potentiellement source de revenus supplémentaires pour votre business.

Certaines entreprises ont déjà pris les devants, comme Facebook avec son système de paiements, Instagram, Messenger, WhatsApp, ou McDonalds avec son système de commande en ligne.

Cependant, il reste de nombreuses plateformes qui n’ont pas encore franchi le pas de la compatibilité mobile. Google a annoncé que 64% des sites français n’étaient pas « mobile friendly », alors que la France se positionne au troisième rang concernant la vente en ligne. Un retard qui vous laisse le champ libre pour vous lancer sur ce marché du m-commerce, moyennant tout de même un effort technique et technologique.

Les méthodes pour rendre votre site “Mobile friendly”

Votre site est un « mobile friend » s’il respecte la compatibilité mobile et tablette.  Pour s’assurer une bonne place dans les résultats de recherche mobile, plusieurs critères de compatibilité s’imposent :

  • Utiliser le responsive design, ou créer une version mobile du site
  • Proscrire les technologies gourmandes et souvent peu compatibles comme Flash
  • Adapter votre contenu à la taille de l’écran, pour éviter aux mobinautes de zoomer ou de faire défiler la page horizontalement
  • Gérer les espaces entre vos liens et vos boutons, ou tout autre élément qui suscite une action par l’utilisation du doigt

Vous êtes prévenus. Un site non compatible sera donc mal référencé, ce qui aura un impact significatif sur son trafic. Pour ne pas prendre le risque de perdre une part d’audience non négligeable, Google invite dorénavant les propriétaires de sites web à rendre leur site compatible. Une aubaine pour les développeurs web.

Pour vérifier que votre site web est compatible mobile, Google met à disposition un outil de test : celui-ci vous indique, après analyse de votre site Internet s’il est compatible ou non. Si le test échoue, l’outil vous donne des conseils pour optimiser votre site sur mobile, et délivre un petit guide de bonnes pratiques.

Maintenant, c’est à vous de jouer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *