Les 10 commandements pour un site e-commerce efficace

En 2014, c’était 70% des utilisateurs qui abandonnaient leur panier. Ce chiffre nous révèle une chose : les sites e-commerce peinent à être efficaces. Vous vous demandez ce qu’est un site e-commerce efficace ? C’est un site auquel l’utilisateur peut se fier.

Difficile de parler de confiance lorsqu’on parle d’achat en ligne. Vous n’entendrez jamais un client e-commerce dire « les vendeurs étaient très disponibles », ou encore « la qualité du tissu est incroyable ». L’utilisateur se base sur les informations que vous voudrez bien lui donner, les informations textuelles et visuelles mais également l’ambiance de votre boutique en ligne. Tout est une question de confiance et on vous donne ici les 10 conseils pour développer vos performances ecommerce.

1. Créez une expérience

Vous aussi vous avez un ami ou un proche qui défend corps et âme la marque Apple et ses produits ? Alors comment faire pour que vos clients vous fassent confiance à ce point ? La réponse est de leur offrir une expérience. Ce n’est pas si simple de réaliser un site qui respecte l’utilisateur et lui offre une véritable expérience d’utilisation. C’est un concept difficile à saisir, surtout selon les sites e-commerce, mais la combinaison d’une bonne facilité d’utilisation, d’une conception créative, de contenus professionnels, de psychologie de votre cible et d’analyses des performances vous permettra de créer une expérience à travers laquelle vos clients apprendront à vous faire confiance.

2. Restez simple

bouton ajout panier

Ici le texte “j’achète” est un lien pour ajouter un article dans le panier : www.sacprincesse.com

Le but pour l’utilisateur est de trouver un produit, si ce n’est de l’acheter. Ne rendez-pas les choses compliquées : le b.a.-ba c’est d’utiliser des catégories pour classer vos produits. L’accès aux différentes catégories et sous catégories doit être facile pour permettre à l’utilisateur de trouver le produit plus rapidement.
Avoir un univers graphique qui transmet les valeurs de la marque c’est bien. Mais ne faites pas dans la fantaisie et gardez en tête que certains éléments doivent être communs à tous les sites. Il y a des règles d’ergonomie à respecter, pour le bien de l’utilisateur. Et ce qui est bien pour lui, l’est pour vous ! Par exemple, faites en sorte qu’un bouton ressemble à un bouton (surtout celui d’ajout au panier).

3. Pensez pour le client

Le design doit être pensé pour l’utilisateur, pour votre cible et non pour vous. Si vous êtes un jeune designer d’une vingtaine d’années et que votre site e-commerce a pour cible des femmes de 35 à 45 ans, il va être difficile pour vous de vous projeter car il est plus facile de dessiner quelque chose qui nous convient personnellement. Il est donc nécessaire de savoir prendre du recul et de se renseigner sur les habitudes de sa cible et sur ses goûts. De la même façon, mettez vous à la place de votre cible pour savoir ce qu’elle recherche en terme de contenus afin de bien intégrer vos mots-clés.

4. Enlevez les barrières

Lorsque vous entrez dans un magasin physique, vous n’avez pas besoin de donner votre nom ou votre numéro de téléphone. Et bien dans le e-commerce c’est le même principe : évitez de mettre des obstacles à vos clients potentiels. Quel est le plus important au final pour vous : avoir une vente effectuée ou obtenir des informations sur le client ? Rappelez vous que la seconde option risque de vous coûter des clients. Laissez le choix à vos visiteurs de pouvoir regarder votre offre sans avoir besoin d’ouvrir un compte.

Contrairement à la page produit, la saisie des informations personnelles et bancaires n’est pas une partie de plaisir pour l’utilisateur. Trop d’étapes le perturbent et il se sent comme piégé. Votre client doit se sentir libre : libre de revenir en arrière mais aussi libre de créer sa propre expérience. Permettez lui de personnaliser son espace personnel par exemple ou de rajouter une photo ou vidéo dans son avis pour illustrer celui-ci et enrichir le contenu.

5. Soignez votre design

Vous essayez peut-être de convaincre des milliers de clients potentiels à cliquer sur votre promotion de la semaine. Jouez sur les typographies et couleurs ! Le choix de la typographie se fait en fonction de la cible, du produit et de l’image de marque. En terme de couleurs, pensez que les éléments les plus importants doivent se démarquer visuellement sur votre site.

En général, beaucoup d’efforts sont réalisés sur la page d’accueil mais très peu de sites e-commerce poursuivent leurs efforts jusqu’à la page produit. Pourtant l’utilisateur passe la majeure partie de son temps sur la page d’un produit. N’hésitez pas à mettre des images dans le descriptif produit : c’est le seul moyen qu’a le client potentiel de visualiser son achat à défaut de pouvoir le toucher.
Un autre élément sur lequel il faut s’attarder en design est le panier d’achat. Il doit permettre d’ajouter plusieurs produits différents, de revoir les quantités ou encore de modifier les options de ce produit.

 

Comprendre son utilisateur c’est déjà un premier pas vers la conversion. Dans la deuxième partie de cet article, nous verrons les 5 derniers points clés pour optimiser votre site e-commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *